Les pierres levées

« Les pierres levées»

MonténeufCercle2-2016_copie_originalMenhirs, cromlechs, dolmens, allées couvertes ou autres cairns, ces pierres levées portent de nombreux noms et nous fascinent !.

Que de sensations nous assaillent quand nous nous trouvons face à ces gros blocs !, et les points d’interrogation sont nombreux !.

Alors ?, lieux de sacrifices, lieux sacrés ?, de rites druidiques ?, repères pour savoir où sont enterrés les morts ?, délimitations de territoires ?, etc…. autant dire qu’ils ne livrent pas leurs secrets facilement !.

De grands écrivains comme Balzac, Chateaubriand, Victor Hugo, Flaubert, pour ne citer que ceux là, ont eux aussi été très intrigués par les formes de ces grosses pierres, et ils les ont décrites de manière très poétique dans certaines de leurs oeuvres.

Nous retrouvons ces mégalithes un peu partout dans le monde, mais force est d’admettre que la Bretagne en détient un nombre très important, foi d’Astérix et Obélix !.

Les légendes populaires qui leur sont attribuées sont très nombreuses ! : oeuvres du divin ou bien du diable ?, la frontière est bien mince entre guérisons et mauvais sorts.

Certaines nuits de pleine lune, nul doute qu’il est préférable de faire un grand détour, que de passer au plus près de ces pierres dressées, de peur de croiser des êtres mystérieux aux pouvoirs puissants et magiques !.

Mais avis aux téméraires et aux amateurs de pleine lune et de trésor ! :

une légende celtique dit que tous les 99 ans, les korrigans (des petits lutins farceurs) , sortent de dessous des menhirs par une nuit de pleine lune, et laissent leur trésor à portée de main !, ça vaut le coup de braver ses peurs non ?.

Dominique Guillaume – Auteur Photographe

Contribution à la Rubrique « Splendeurs Nature » du Progrès Egyptien (dernier journal francophone)