Coup de vent !

« Coup de vent du 12 janvier 2016 »

STMALO12012016Apf_originalCe matin, top départ à 7 heures, je prends la route vers la côte. La nuit est d’un noir d’encre, lacérée par des éclairs qui entendent bien m’en faire voir de toutes les couleurs. Si  je doutais un peu des prévisions météo, la tonalité de la matinée ne fait plus aucun doute maintenant !. La voiture chahutée par le vent, laisse présager la même chose.

Mon esprit vagabonde sur ma future séance « photos ». J’ai beau habiter depuis près de 50 ans ici et être habituée des grandes marées, je suis cependant toujours un peu fébrile pendant ces périodes. J’y vais comme une amoureuse qui se rend à son premier rendez-vous. Oui, la côte d’émeraude et ses marées me font de l’effet. Elles sont surprenantes et enivrantes. Même si je sais à peu près ce que je vais pouvoir « capturer » comme ambiance, il  y a toujours une part de surprise, et j’aime ça ! car tout ici est à la faveur du vent.

Une petite heure et me voilà arrivée. Très peu de monde, à part des livreurs s’affairant activement et la police déjà en place sur la digue du sillon, car les vagues s’en sont déjà données à « coeur joie » et la route est inondée. Il fait toujours nuit, même si les lueurs du jour pointent le bout de leurs nez, mes réglages sont un peu cahotiques, il faut que je trouve mes repères.

La mer est relativement calme, il y a quelques belles vagues. C’est une grande marée somme toute assez classique à cette période de l’année.

Au jusant, les vagues s’éloignent, se cambrent, se frôlent, se croisent, dansent avec le vent, danse qui peut être déchaînée. Elles ne sont pas aussi puissantes qu’en février 2014, mais leurs formes sont très belles et je suis comme d’habitude captivée par le spectacle qu’elles proposent.

Jusqu’à présent, le temps était relativement clément, mais voilà qu’il se couvre rapidement. Des endroits « écopent » déjà du grain qui s’annonce sur Saint-Malo !. Le ciel se noircit et j’ai tout juste le temps de me trouver un abri. Les couleurs sont époustouflantes !, la côte d’émerSAINTMALO12012016Jpf_originalaude porte bien son nom il n’y a pas à dire. Je termine de prendre quelques clichés et je décide d’arrêter ma séance « photos » du jour. Allez ! juste encore quelques minutes, le temps de contempler et d’envelopper d’un regard ce cadeau que m’offre la nature et de vous offrir à mon tour une petite partie de ma matinée.

Dominique Guillaume